Les Allemands ont gagné le Mondial de Football grâce au BIG DATA…
sachet_the  Acquisition Off Line

Coupe du monde 2014Le mois dernier, Henri KAUFMAN était au Wearable Tech Expo à New-York et a mis à jour sur son blog les secrets du 12ème homme pour faire gagner la Manschaft.

Attention Exclu :

« C’est Quaizar Hassonjee qui travaille chez Adidas Digital sport (Adidas est l’équipementier de l’équipe allemande) qui vient de révéler le secret au cours de la conférence qu’il a donnée au Wearable Tech à New York.
Quaizar a expliqué alors la méthode d’entraînement des joueurs et la collecte en temps réel d’une tonne de Big Data sur chaque joueur.

Ces données permettent d’effectuer un entraînement individualisé, lequel amène chaque joueur, non pas au maximum de sa forme, mais au mieux de sa forme. Des capteurs portés par le joueur dans son maillot, ses chaussures et ses protège-tibias renseignent le coach grâce à leur GPS, leur accéléromètre et d’autres systèmes. Le coach peut alors suivre sur une tablette – pendant l’entraînement et aussi pendant le match – le rythme cardiaque de chaque joueur, sa vitesse, son accélération, son efficacité sur le terrain, en un mot, sa performance.

La somme des performances individuelles explique simplement la performance de l’équipe et renforce la justesse de l’aphorisme un peu agaçant « Et à la fin, c’est l’Allemagne qui gagne ». C’est aussi la technologie et le système de collecte et traitement Big Data des millions de données collectées pendant un match ou un entraînement. »

Sans l’Homme, la DATA n’est rien, mais demain sans DATA l’Homme ne sera peut-être plus rien…

Pour voir l’article, c’est ICI.

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *