Riches et généreux?
sachet_the  Collecte de fonds

Generosite françaiseMême si aucun français n’apparaît sur le mur du site The Giving Pledge, initiative de Bill Gates regroupant les mécènes du monde entier prêts à donner de leur vivant plus de la moitié de leur fortune (en fait il y en a un : Pierre Omidyar, le fondateur d’eBay qui a trois nationalités : iranienne où il est né, française où il a grandi et américaine…où il a fait fortune), et si les dons privés sont environ 100 fois plus élevés aux Etats-Unis (plus de 300 milliards de dollars de dons privés chaque année) qu’en France, il n’en reste pas moins que nous avons une des fiscalités du don les plus avantageuses au monde.

 

Pour autant, les avantages fiscaux, dans notre pays où le sentiment dominant est que l’Etat doit d’abord apporter par la redistribution des impôts et prélèvements une aide pour tout et à tout le monde, ne facilitent pas le don. D’ailleurs, La Charities Aid Foundation a publié au mois de décembre 2013 le World Giving Index, un classement des pays qui ont été les plus généreux lors de l’année précédente. La France n’y figure qu’à la 77ème position !

Alors qu’en est-il vraiment des hauts Revenus et la Générosité en France.

10 points-clés

1/ Don moyen par foyer de 366 €/an :en 2010, le don moyen annuel par foyer n’augmente que très légèrement : + 3,4 % en euros constants. Il est de 366 €/an.
Source: direction générale des finances publiques 2011.

2/ Don moyen en baisse sur les foyers aisés : le don moyen par foyer a baissé nettement sur deux catégories de foyers aisés en 2010 : chez les foyers déclarant 45 000 à 60 000 € et chez ceux déclarant plus de 200 000 €.

3/ Proportion de donateurs chez les hauts revenus : 45 % des foyers donateurs déclarent un revenu imposable entre 15 000 € et 35 000 €. Ils représentent 37% des dons déclarés. 29% déclarent un revenu imposable supérieur à 45 000 €. Cette dernière catégorie représente la moitié du montant total des dons en 2010.

4/ Nombre de foyers donateurs en France : en 2010, on compte 5,35 millions de foyers donateurs soit +0,4% par rapport à 2009 (5,3 millions d’euros).
Source: baromètre France générosité-Cerphi-2012.

5/ Dons moyens selon le niveau de revenus : plus le revenu est élevé, plus les dons sont importants. Voici les chiffres pour 2010 (Source: baromètre France générosité-2012) : foyer touchant 40 000-60 000 € : don moyen de 418 €/an ; foyer 60 000-80 000 € : 548 €/an ; foyer 80 000-100 000 € : 678 €/an ; 100/150 000 € : 884 €/an ; 150/200 000 € : 1233 €/an ; + de 200 000 : 2887€/an.

6/ Profil des foyers donateurs : 31% des donateurs ont 70 ans et plus ; 39% ont entre 50 et 69 ans. Les moins de 50 ans sont 30% à être donateurs.

7/ Donateurs hauts revenus : chez les donateurs, les hauts revenus sont 13% à avoir un revenu situé entre 45 000 et 60 000 €, 8% à avoir un revenu situé entre 60 000 € et 80 000 € et 7% à avoir un revenu supérieur à 80 000 €/an.

8/ Les hauts revenus représentent plus de la moitié du montant total des dons : 8% seulement des foyers donateurs déclarent plus de 1000 € de dons/an. Ils réalisent à eux-seuls 54% du montant total des dons. Pour information, 83% des foyers qui déclarent moins de 300€ de dons représentent 20% du montant total des dons.
Source: baromètre France générosité Cerphi 2012.

9/ Fondations et philanthropes : Les fondations sont nées de deux types de profils : des entrepreneurs solidaires fortunés ou des jeunes générations aux parcours internationaux et proches du monde associatif. En 2011, on compte 467 fondations et fonds en France. Comparativement, l’Allemagne a 18 000 fondations reconnues d’utilité publique et près de 80 000 fondations abritées (1 600 en France).

10/ Les causes prioritaires, objets de dons : d’après une note de France générosité de juin 2013, les causes prioritaires sont (par ordre décroissant) : l’aide et la protection de l’enfance (39%), la lutte contre l’exclusion et la pauvreté (35%), le soutien à la recherche médicale (31%), l’aide aux personnes handicapés (24%), l’aide aux personnes âgées (24%), l’aide aux personnes malades (21%), la défense des droits de l’homme(19%) et l’accès au logement des personnes défavorisées (18%).

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *