Bien choisir ses partenaires d’asilage
sachet_the  Acquisition Off Line

ColisComment choisir ses partenaires d’asilage ?

Dans un article précédent nous avons déjà mis en exergue l’intérêt de faire de l’asile-colis ou de l’asile-presse pour recruter de nouveaux clients.

 

 

RFM et fichiers d’adresses…

Dans l’univers des bases de données, nombreuses sont celles qui offrent une largeur et une profondeur de critères permettant d’affiner les sélections dans le but d’espérer optimiser les résultats de prospection en terme de taux de retour, mais aussi de panier moyen et au final de ROI.

Malgré l’arrivée des scores et autres traitements sensés apporter un plus en terme de performance, on s’aperçoit assez nettement que notre bonne vieille RFM (Récence-Fréquence-Montant) reste pleinement d’actualité pour utiliser au mieux les fichiers. A cela s’ajoute les critères classiques sociodémographiques habituels : civilité, âge, lieu d’habitation.

La somme de ces possibilités nous permet de sélectionner au mieux les adresses postales à utiliser dans nos campagnes de prospection print.

R suffit pour l’asile !

Pour ce qui concerne l’asilage, l’idée simpliste de copier/coller la méthodologie du choix des fichiers externes à l’asile colis ou l’asile presse n’est pas la meilleure qui soit.

Tout d’abord pour des raisons mécaniques (la chaîne logistique). L’offre d’asilages ne permet que très peu de ciblage pour les critères sociodémographiques comme l’âge, la civilité ou la zone géographique. De plus, même si cela était possible nous aurions la plupart du temps très peu de volumes pour mener à bien nos missions.

Mais il nous reste le meilleur de la RFM, à savoir le critère premier qu’est la RECENCE.

Nous constatons régulièrement qu’un fichier externe peut ne pas rendre de bons résultats voir ne pas être retenu par le client pour ses mailings, mais peut tout à fait avoir de bons voir de très bons rendements en asile colis !

L’asile-colis est donc bien un canal de recrutement complémentaire.

Faciliter le muliticanal, le transcanal grâce à l’échange…

Que vous soyez un Vépéciste, une société d’édition ou de presse, vous pouvez optimiser cette variable en favorisant l’échange multicanal.

La première étape est d’auditer le mieux possible les données disponibles chez notre client : possède-t-il des adresses postales ? Quels comportements ? Possède-t-il des adresses email ? Possède-t-il des capacités d’insertions ? Est-ce que l’outil logistique est dimensionné pour recevoir des partenaires ? Comment gère-t-il l’aspect concurrentiel ?…

Valoriser pour optimiser !

L’étape qui suit est facilitée si l’audit est exhaustif. Plus on peut mettre en avant la possibilité de notre client à faire des échanges, plus on trouve d’opportunités d’échanges, de partenariats.

Qu’il s’agisse d’échange asilage/asilage, asilage/mailing, asilage/e-mails ou toute autre combinaison, chaque canal aura une valeur d’échange validée lors de la première transaction et inscrite dans une balance d’échange.

Notre objectif est de répondre à l’attente marketing de chacun de nos clients en étant apporteur de « solution » plus que fournisseur de data.

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *