Comment gagner de l’argent en recrutement en 2016 ?
sachet_the  Plan fichier

gagner-argent-recrutement-2016L’économie du MD ne se porte pas bien ?

Nous travaillons depuis de nombreuses années pour des clients issus de la collecte de fonds. nous entendons à chaque meeting ou autre déjeuner que mener à bien des campagnes de prospection en 2015 relève de l’extrême défi voir de l’impossible ! Fichiers usés, messages éreintés, coûts prohibitifs …. Bref, que de bonnes raisons pour délaisser le bon vieux mailing au profit d’autres canaux.

En 2014 et 2015 nous nous sommes occupés de l’ensemble des prospections print d’une nouvelle association caritative ayant pour cause d’aider les chrétiens à travers le monde. Vous me direz, sujet connu et peu innovant, thématique déjà vue ….Pourtant, après quelques mois de tâtonnements et différentes campagnes de tests and learn pour identifier au mieux les messages de recrutement, les fichiers externes et les périodes de dépôt, nous avons développé et extrapolé nos campagnes marketing de recrutement de nouveaux donateurs.

Une cible réactive et généreuse = un ROI à la fête !

Bien que le contexte métier soit morose les premiers résultats ont été très encourageants et nous ont même permis d’envisager à très court terme de très bons résultats sur les différents leviers observés sur ces campagnes.

Tout d’abord les taux de retours : nous étions sur des chiffres avoisinant les 5% pour 30 à 50 000 envois. Oui, je vous parle bien de campagne de prospection. Notre première réaction fut de mettre la réussite de ces résultats sur le dos d’une actualité sociétale favorable et d’un brin de chance. Cependant, ces chiffres se répétèrent plusieurs fois !

Notre seconde surprise porta sur le don moyen, l’équivalent du montant moyen de commande pour nos lecteurs œuvrant dans le secteur marchand. Habitués à cibler des dons moyens de 25/35 euros sur ces sujets, nous arrivions à des chiffres de 70/80 € de don moyen à chaque opération de prospection.

Le couplage de ces indicateurs nous permettrait non seulement de recruter de nombreux donateurs mais en plus à quel coût ! Habituellement les « dépensiers » de l’acquisition sont la risée des équipes marketing qui peinent parfois à justifier leurs chiffres devant les équipes de fidélisation qui bombent le torse. Une fois n’est pas coutume ! Nous étions largement positifs en recrutement. En moyenne chaque nouveau donateur nous rapporte 40 à 50 €.

On voit bien que lorsque l’ensemble des indicateurs est au vert le ROI ne peut être que flatteur et rassurer les personnes impliquées.

La recette du succès

Facile à écrire mais pas facile à mettre en pratique, l’équation de réussite de ce type d’opération n’est pas simple. Cependant, on peut constater que les fondamentaux ont de beaux jours devant eux dans notre métier. Une agence spécialisée dans le copywriting, une agence d’acquisition spécialisée en collecte de fonds vous permettront de valider l’intérêt de votre modèle de collecte. Fin 2015 cette association possède 40 000 donateurs de moins de 2 ans en BDD 😉

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *