7 règles à respecter pour que votre emailing n’arrive plus en spam
sachet_the  Acquisition On Line

spamSavez-vous que près d’1 message e-mail sur 4 n’arrive pas dans les boites de réception.

Afin de ne pas subir la foudre des fournisseurs d’accès qui ne cessent de durcir leur politique anti spam pour protéger les internautes, voici quelques règles qui vont vous permettre d’améliorer votre délivrabilité.

 

1 – Votre base de données

Pensez à supprimer les adresses qui ne répondent plus, celles des internautes qui n’ouvrent plus vos messages depuis 12 mois. 6 mois étant l’idéal. Si vous ne le faites pas, vous serez pénalisé.

2 – Votre adresse mail d’expédition

Elle doit être valide et créée pour l’envoi de vos campagnes. Ne la changez pas toutes les semaines car l’historique de cette adresse influe sur votre délivrabilité. Bannissez les adresses du type : postmaster@votredomaine.com ou encore info@votredomaine.com.

3 – Le nom de l’expéditeur

Le nom doit vous identifier clairement, personne n’ouvre sa porte à un inconnu, c’est la même chose par mail.

4 – L’objet de votre message

Vous n’aurez pas 2 fois l’occasion de faire une 1ère bonne impression. L’objet déterminera l’ouverture ou non de votre email. Il doit être court (entre 28 et 39 caractères), ne pas contenir les mots utilisés par les spammeurs comme « gagner », « gratuit », « promotion », « loterie », « cadeau », « spécialement pour vous », « urgent », « Désespéré », « aidez-moi », « X% de remise », … Évitez les majuscules sauf s’il s’agit de la première lettre ainsi que les caractères spéciaux (??, !!,  %, etc.). Et enfin, préférez euros à €.

Si vous le pouvez, testez votre campagne avec 2 objets différents diffusés sur un échantillon témoin. 10% de votre base emails totale envoyés le même jour à la même heure afin d’avoir des statistiques significatives.

5 – Personnalisez votre message

La personnalisation influe également sur la délivrabilité de votre message. C’est l’occasion d’utiliser le marketing relationnel digital. Utilisez les données dont vous disposez pour créer du lien avec vos destinataires.

6 – Le code HTML

Il doit être simple et contenir :
– la balise DOCTYPE au début de votre HTML (avant le titre).
– la balise TITLE renseignée avec de préférence votre objet.
– un ratio texte/images correct, à savoir 60% de texte et 40% d’images.

Le responsive design doit désormais être en natif lors du montage de vos emails. En effet, 47% des internautes ouvrent leurs emails depuis un smartphone ou une tablette.

Surtout quand on sait que 80% des internautes supprimeront un email non optimisé.

7 – L’envoi de votre message

Pensez à cadencer l’envoi de votre campagne. Un envoi trop massif au même moment altèrera votre délivrabilité. Les serveurs vont laisser passer un certain nombre d’emails, puis associer le reste à du spam.

Si vous respectez ces quelques règles, vous allez considérablement améliorer la délivrabilité de vos campagnes d’emailing.

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *