Référencement naturel et payant : Comment Google manie la SERP…
sachet_the  Webmarketing

SERP (Search Engine Result Pages)Je ne sais pas si vous avez eu vent de cette étude éditée par Kantar Media sur le dernier trimestre 2011.

Que trouverez-vous dans cette étude : En dehors des 3 premiers résultats dans votre page de recherche Google, point de salut. Ces 3 premiers résultats sont de plus en plus détournés au profit des Adwords.

Mais revenons aux débuts de Google. Fondé en 1998, Google est à l’origine un moteur de recherche qui indexe via des robots et à l’aide d’un algorithme (calculs mathématiques très compliqués) l’ensemble des pages du web pour vous renvoyer le résultat le plus pertinent lors de votre recherche.

A priori ce résultat est pertinent si :

  •   Vous cliquez sur les premiers résultats que vous renvoie Google suite à votre demande et que vous trouvez votre bonheur.
  •   Si d’autres personnes qui tapent des requêtes similaires cliquent sur les mêmes résultats.
  • Si les sites que vous soumet Google sont très consultés. Ça veut dire que les internautes trouvent ce qu’ils cherchent sur ces sites et donc y accordent leur confiance.
  • Si beaucoup de sites Internet renvoient vers ces sites très consultés, c’est qu’ils ont également la confiance d’autres sites.
  •   Si les gros sites en question fournissent régulièrement beaucoup de contenus spécifiques, c’est signe que ce site fait tout pour avoir un contenu de qualité et faire revenir les internautes.

Bref la pertinence et la confiance sont les deux leviers utilisés par Google pour référencer un site et le proposer en haut de la page de résultat.

Et puis, dans un souci de profitabilité Google a créé, en octobre 2000 les adwords.

Ces adwords se trouvaient à l’origine sur la colonne de droite, pour bien différencier les résultats issus du référencement naturel des sites de son système d’achats de mots-clés.

Puis, de multiples études ont montré que le triangle d’or, l’endroit le plus vu et parcouru sur une page de résultats Google se trouvait à cet endroit.

D’où l’apparition des premiers adwords sur la SERP sur fond jaune foncé. Puis jaune clair. Puis on est passé d’une annonce adword, à deux, puis trois.

Le problème, c’est le mélange des résultats gratuits et payants. Et c’est le peu de place laissé au référencement naturel.

La richesse de Google, c’est sa pertinence. De plus en plus, cette richesse se confond avec sa richesse économique toujours plus dévorante des résultats naturels. Or cette méthode va exclure de plus en plus de sociétés car les mots-clés vont devenir de plus en plus chers.

En effet, comme on ne fait plus de distinction entre les annonces payantes et le référencement naturel sur la SERP, l’internaute clique 8 fois sur 10 sur les trois premiers résultats. D’où une hausse des clics sur les annonces payantes et les mots-clés associés. Ces annonces deviennent donc plus chères. Google va donc devenir un media de plus ne plus coûteux pour les annonceurs.

bulle_commentaires  0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *