Découvrez les principales tendances concernant les réseaux sociaux identifiées par Hootsuite pour l’année 2021.

Pour la 5e année consécutive, Hootsuite a dévoilé son rapport sur les dernières tendances mondiales en matière de médias sociaux, réalisé à partir de sondages, d’entretiens et de recherches. Une chose est sûre, le contexte particulier de l’année 2020 a redistribué les cartes en matière de marketing digital. Découvrez les principales tendances et conseils à mettre en œuvre pour construire votre stratégie social media au cours de cette année.

En nous appuyant sur notre sondage annuel mené auprès de
11 189 professionnels du marketing, sur des entretiens avec des
experts du secteur ainsi que sur des recherches approfondies,
nous avons identifié cinq tendances clés en matière de médias
sociaux pour 2021, a indiqué Hootsuite.

1. La course au ROI

L’impact de la pandémie mondiale a engendré un besoin rapide du retour sur investissement c’est pourquoi, en 2021, l’objectif majeur identifié par 73 % des sondés est de stimuler l’acquisition de nouveaux clients via les médias sociaux (contre 46 % l’an dernier). Le second objectif important, pour 64 % des répondants, est de renforcer la notoriété de la marque. En troisième position, 45 % d’entre eux souhaitent booster les conversions, que ce soit en termes de leads, d’achats ou de demandes d’informations sur les produits et services.

Parallèlement, l’amélioration de l’expérience client ainsi qu’une meilleure connaissance des insights ne semblent pas faire partie des objectifs importants des pros du digital (affichant respectivement un total de 23 % et 15 %). Or, c’est pourtant cette expérience client qui a été la plus impactée durant la crise sanitaire avec la fermeture des magasins et la montée en puissance du commerce en ligne. C’est pourquoi, sur Internet, l’expérience transactionnelle seule ne suffit plus : l’enjeu en 2021 est donc de réinventer l’expérience client en ligne pour prospérer.

Les conseils à mettre en œuvre : 

  • Pour avoir un ROI sur le court terme, utilisez des annonces publicitaires et des campagnes multicanales : d’après une étude d’Analytics Partners, à chaque canal supplémentaire utilisé, « le gain potentiel en ROI et en efficacité peut s’élever
    jusqu’à 35 % ».
  • Pour fidéliser votre clientèle et satisfaire les comportements d’achats fondamentaux, veillez à créer des expériences digitales innovantes. Utilisez par exemple Instagram ou Pinterest pour présenter vos produits de manière plus ludique et ajoutez un aspect social au shopping en animant des sessions de questions/réponses, en proposant du contenu informatif ou en faisant appel à des influenceurs.

2. Le silence est d’or

Durant la crise sanitaire, les entreprises qui ont réussi à se démarquer sont celles qui ont pris le temps d’écouter et de comprendre ce que recherchaient les consommateurs. En effet, les internautes étaient par exemple plus attirés par des discours aux tons légers et drôles plutôt qu’aux prises de paroles informatives voire solennelles.

Pour réussir en 2021, les marques doivent écouter leur audience et réussir à trouver leur place grâce à une façon originale de communiquer, afin de se démarquer tout en s’intégrant aux conversations.

Les conseils à mettre en œuvre :

  • Évitez de vous fier uniquement à des KPIs tels que le nombre de likes, de partages ou de commentaires, car seul une faible minorité d’internautes décide de s’exprimer sur les réseaux sociaux. Définissez un objectif clair lors de vos campagnes, que ce soit pour engendrer de l’engagement et de la participation ou pour augmenter la portée et la réaction de votre communauté.
  • Complétez le social listening effectué par d’autres sources d’insights car si cet outil vous permet de déceler des tendances rapidement, notamment sur Twitter et Facebook, il ne prend pas en compte les conversations moins visibles comme l’envoi de messages privés ou les stories.
  • Utilisez le contenu créé par les internautes afin de limiter le coût de votre propre production de contenus. De plus, cela permettra d’inspirer confiance aux internautes qui ont tendance à croire davantage le discours des consommateurs finaux.

3. Des baby-boomers toujours plus connectés

En accordant plus de temps aux outils digitaux durant les précédents confinements, les internautes entre 55 et 64 ans achètent de plus en plus en ligne, selon Hootsuite. Si auparavant cette cible avait tendance à être ciblée via la publicité télévisée, cette génération, désormais active sur les réseaux sociaux et notamment Facebook, doit être prise en compte par les pros du marketing digital.

Ainsi, en 2021, il est important de tenir compte de cette cible qui dispose d’un pouvoir d’achat, en segmentant intelligemment ses campagnes social media.

Les conseils à mettre en œuvre : 

  • Pour cibler la génération 55-64 ans, ne vous fiez pas seulement au critère d’âge, mais également aux centres d’intérêts, passions et loisirs qu’ils affectionnent, afin de diffuser un message qui fera sens.
  • Lors de campagnes publicitaires, évitez les clichés encore trop présents lorsqu’on s’adresse à cette génération : l’association américaine des personnes retraitées « a révélé que seulement 5 % des images présentaient les générations plus âgées en train d’utiliser des technologies ».
  • N’hésitez pas à communiquer sur les avis en ligne concernant votre marque, car c’est un gage de confiance qui influence fortement les comportements d’achats de cette tranche d’âge.

4. Lier les données d’engagement à l’identité

Aujourd’hui, très peu d’entreprises arrive à différencier un client de longue date d’un nouvel arrivant sur les réseaux sociaux. Selon les recherches menées par Hootsuite, seuls 10 % des professionnels du marketing estiment maîtriser l’intégration de données digitales dans des logiciels tels qu’Adobe, Marketo ou Salesforce. Pourtant, maîtriser ces données se révèle être un atout majeur : 85 % des entreprises qui lient ces données à d’autres systèmes se sentent en mesure d’évaluer avec précision le ROI des médias sociaux.

Les conseils à mettre en œuvre : 

  • Définissez des KPIs en accord avec la stratégie marketing globale de l’entreprise, car les réseaux sociaux ne représentent qu’une étape dans le parcours d’un client. Ainsi, vous bénéficierez d’une vision globale de vos démarches.
  • Recueillez des données quantifiables liées aux engagements sur les médias sociaux grâce à la mise en place de paramètres UTM.

5. Les dangers (et la promesse) de l’engagement

Il devient évident que les consommateurs regardent avec de plus en plus d’attention l’engagement d’une marque sur le plan social, écologique et également sur les sujets de société. En revanche, il est important pour une entreprise de s’engager honnêtement, sans en faire trop ou dans l’unique but de redorer son image. Les consommateurs souhaitent que les marques agissent plutôt qu’elles ne se mettent en scène : 55 % des sondés ont qualifié de « très important » le fait qu’une marque mène ses activités dans le respect de ses valeurs et principes. 53 % d’entre eux insistent également sur l’importance de participer activement à la création d’un monde meilleur.

En 2021, il sera important de se renseigner en profondeur sur les sujets autour desquels la marque souhaite prendre la parole, afin d’éviter de lancer des promesses qui ne seront pas respectées.

Les conseils à mettre en œuvre : 

  • Afin de développer la vision de l’entreprise, appuyez-vous sur les renseignements récoltés auprès de vos communautés sur les réseaux sociaux. En ce sens, le social listening sera un atout précieux pour votre entreprise.

« La voix des consommateurs est plus authentique que jamais, et elle n’a jamais été aussi forte. Les marques qui sont capables d’écouter ces opinions fortes, et de formuler leurs messages en les prenant en compte auront plus de chances de survivre et de se développer. Celles qui se cantonnent aux discours sur leur marque sans se soucier du contexte actuel ne réussiront pas à fidéliser les clients » indique Michael Mcgoey, directeur des partenariats professionnels chez Twitter.

  • Rédigez une politique relative à l’utilisation des médias sociaux afin de définir comment la marque souhaite prendre la parole autour de sujets engagés et de société.
  • Élaborez un plan de communication de crise afin de gagner en rapidité et efficacité lors d’une éventuelle situation conflictuelle.