technologie-senior

Alexandre Faure de Sweet Home Communication est comme moi, passionné
par les entrepreneurs innovants au service des 60 ans et plus.

Il rencontre beaucoup d’entrepreneurs qui lui parlent de technologies.
Puis, leurs équipes de jeunes gens dynamiques qui ont la charge de la promotion
des nouveaux concepts.

Immanquablement, l’entrepreneur est amoureux de son produit car c’est une super techno et les jeunes équipes du marketing ne s’intéressent qu’à la techno marketing,
je veux dire aux dispositifs digitaux.

Pour les jeunes générations, le marketing c’est du digital. Et le digital, c’est l’alpha
et l’oméga de la distribution des produits et services pour séniors.
Pour TOUS les séniors !

Evidemment, Alexandre ne pense pas que 20 ans après l’arrivée des GAFAM,
tous les autres canaux de distribution soient morts. Et que si le digital peut être un bon vecteur complémentaire, il est encore rarement le canal majoritaire pour vendre
aux séniors.

Si je vous dis tout ça, c’est que pendant ses congés, il est tombé sur l’article
ci-dessous qu’il m’a immédiatement envoyé car c’est un sujet qu’on évoque
très souvent ensemble :

L’auteur Jeff Weiss nous dit par exemple :

« L’une des principales raisons pour lesquelles les consommateurs plus âgés
sont ignorés est que les spécialistes du marketing pensent que les jeunes consommateurs dépensent beaucoup plus d’argent qu’ils ne le font en réalité ».

« Ajoutez à cela le fait que plus de 90 % des personnes occupant des fonctions marketing ont moins de 50 ans, vous comprendrez pourquoi il y a une déconnexion entre les marques et les personnes âgées ».

« Du point de vue du recrutement, la technologie et le marketing sont les deux pires industries en matière d’âgisme ».

« Vous avez donc beaucoup de jeunes marketeurs qui ne veulent pas faire
du marketing pour leurs grands-parents – ils ne sont pas cool, n’est-ce pas ? ».

Pour ma part, je ne crois pas que les jeunes marketeurs ne veulent pas faire
du marketing pour leurs grands-parents. Ils veulent juste faire le marketing
qu’ils savent faire pour les quelques grands-parents agiles qui se jettent sur Internet
pour trouver une réponse à un besoin latent.

Pour les autres, pourtant majoritaires, (comme le confirme la dernière grande étude CREDOC 2021 dont je vous ferai un résumé la semaine prochaine), tant pis pour eux.

A très vite,